• Léa

Témoignage - Attendre des triplés

Parfois, parcours PMA ou pas, la vie réserve quelques surprises. Certaines plus grosses que d'autres comme la découverte d'une grossesse triple ! Ces grossesses sont un réel bouleversement et impliquent un suivi très rapproché. Elles peuvent malheureusement être fatales à tout instant pour la mère comme pour les enfants. Heureusement, ce n'est pas toujours le cas, et Solène nous parle de son expérience aujourd'hui !


Solène, Noémie, parlez-nous de votre famille ! De qui est-elle composée ? Quelle est l’histoire de votre couple ?

Nous sommes Solène et Noémie, nous avons toutes les deux 34 ans.

Nous nous sommes rencontrées au travail !


Comment se sont décidés les différents aspects de votre PMA ? Comment en êtes-vous venues à choisir la ROPA ? Quels bénéfices pour vous ?

Nous voulions partir à l’étranger pour notre PMA. Nous sommes allées en Espagne et après trois inséminations négatives sur moi, Solène, nous devions opter pour une FIV. Depuis le début la FIV-ROPA nous faisait de l’œil, alors pour nous c’était une évidence : créer notre famille avec un peu de nous deux.


Pour en savoir plus sur la méthode ROPA c'est par ici.


Vous avez fait implanter deux embryons, envisagiez-vous que cela puisse donner plus que deux bébés ? Quelle a été votre réaction quand vous avez découvert qu’il y en avait en fait trois ?

Nous voulions implanter deux embryons, et dans le meilleur des cas avoir deux bébés. Il était possible aussi que seulement un s'accroche ou peut-être même aucun. Mais jamais nous n'aurions cru en avoir trois ! Personne ne nous a parlé de ce mini risque (1 %) d’avoir une grossesse triple.

Au moment de l’échographie j’ai compris tout de suite qu’il y en avait trois, même si le gynécologue n’était pas d’accord et qu’il cherchait et cherchait pourquoi l'on voyait trois bulles dont deux embryons dans la même bulle.

J'étais euphorique mais en même temps angoissée ! Tellement contente d’être enfin enceinte mais partagée sur le fait qu'il y en ait trois !


La réaction de Noémie quant à elle : "ah mais je ne suis pas prête" 😅


Avez-vous eu des doutes, des peurs, des appréhensions ? Si oui, comment les avez-vous surmontés ?

Des doutes oui, car nous avons deux bras chacune, et pas trois !

Ma devise c’est qu’il y en a qui ont réussi à le faire alors pourquoi pas moi. Après tout nous sommes un couple soudé, il était hors de question pour nous de faire une réduction embryonnaire*. Car qui choisir... ce n'était pas possible pour nous.


*La réduction embryonnaire est une pratique consistant, en cas de grossesse multiple, à stopper la croissance d'un ou de plusieurs embryons tout en préservant la gestation des autres.


Comment se déroule une grossesse triple ? Quelles différence avec une grossesse simple ?

J’ai détesté ma grossesse : dès le début une fatigue extrême, je ne pouvais absolument rien faire, même sortir le chien était hyper éprouvant . La seule chose que j’ai adoré c’est voir mon ventre grossir petit à petit. J’avais des échographies toutes les semaines puis toutes les deux semaines. A chaque fois, on me répétait la même chose : tout va bien mais il faut faire attention. C’est une grossesse ultra précieuse et pour essayer de la mener au bout, il ne faut pas faire de voiture et plus globalement ne pas faire grand chose ! 😅

A chaque moment, tu risques de perdre tes bébés, alors on vit avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.


Un jour, au moment d’une échographie, on m'annonce qu’il y a un problème : l’alimentation d’un des jumeaux* n’est pas bonne. On nous explique qu’il va peut-être falloir couper le cordon de ce bébé car si son cœur s’arrête il risque d’entraîner son frère, et même peut-être le troisième...Et là tout s’écroule.

Nous sommes montées en urgence à Lyon dans un hôpital de niveau 3 pour rester sous surveillance. Le gynécologue nous dit que nous ne pourrons pas couper le cordon (nous sommes soulagées car nous ne voulions pas prendre une telle décision).


J'ai ensuite été hospitalisée à 25 semaines car j’avais beaucoup de contractions. J’ai tenu le coup jusqu’à 31 + 6. C’est à ce moment-là que mon petit jumeau commençait vraiment à se fatiguer et qu’il fallait faire sortir tout le monde.


*dans cette grossesse, il y avait des jumeaux + un troisième bébé dans une autre poche.

Comment s’est passée l’arrivée de vos fils ? Comment se sont déroulés les premiers mois, et le retour à la maison ?

C’était une césarienne programmée. Le moment le plus magique de ma grossesse ! Une délivrance et un soulagement de les sentir dehors et moi de ne plus souffrir de contractions. Noémie a pu être avec moi tout au long de l’intervention . Nous les avons entendu pleurer, c’était un moment magique.


J’ai passé un post partum très compliqué, physiquement parlant car je suis restée couchée pendant quasiment 32 semaines. J’ai perdu tous mes muscles et ma cicatrice me faisait extrêmement souffrir.


Ils sont restés un mois et demi en service de néonatalité, avec un parcours exemplaire sans problème.


Une fois arrivés à la maison, 3 bébés ce n’est quand même pas facile mais nous sommes si chanceuses de pouvoir les avoir avec nous. Même s'ils ont beaucoup pleuré les 3 premiers mois et que la fatigue s'accumule, on se dit que demain est un nouveau jour et que ça ira mieux.


Maintenant qu’ils ont plus d’un an et que vous avez de recul sur la vie à 5, quels conseils pratiques pourriez-vous donner aux futurs parents de multiples ?

S’armer de courage, de beaucoup de courage. Avoir des triplés, c’est comme être lesbienne : tu risques de subir quelques critiques !

Il faut avoir un couple vraiment soudé, et rester zen. Si on peut avoir de l’aide de la famille c’est bien, mais sinon rien n'est impossible 😉



Merci Solène & Noémie pour ce témoignage !

Vous pouvez retrouver cette chouette famille sur Instagram : @lavenir_est_a_nous


Elles m'épatent chaque jour par leur calme, leur organisation et la fluidité avec laquelle elles ont réussi à organiser leur quotidien. Comme quoi, comme dit Solène : rien n'est impossible !


Merci à Capucine Quemin pour la création de cette illustration ❤️


A très vite !


365 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout