• Léa

La grande aventure du lit au sol

Mis à jour : oct. 5

Pourquoi opter pour un lit dit Montessori ? Quand le faire et comment ? Qu’est-ce que ça donne en pratique ? Je réponds pour vous aux questions les plus fréquemment posées.

Chronologie

Liv, depuis sa naissance, dormait dans un lit cododo accolé à notre propre lit. Mais cette situation ne pouvait pas être éternelle, autant pour elle qui était devenue trop grande pour son berceau, que pour nous, qui avions besoin de retrouver des nuits calmes, sans les millions de bruits que fait un si petit être tout au long de la nuit. Comme elle fait ses nuits depuis ses 2 mois, nous nous sommes dit qu’il pourrait être bon de tester le lit au sol à ses 5 mois, avant qu’elle ne soit trop mobile, pour qu’elle ait le temps de s’habituer à ce type de couchage sans avoir envie d’en sortir directement ! Nous voulions aussi l’habituer avant la fameuse phase d’angoisse de la séparation autour des 8/9 mois pour ne pas la perturber plus à cette période.

1er essai : matelas au sol dans notre chambre à 5 mois

Avant de se lancer dans l’achat d’un lit au sol avec sommier, nous avons voulu tester avec un matelas adulte 1 personne que nous avions déjà à la maison, pour nous assurer que le concept nous convienne et plaise aussi et surtout à Liv.

Nous l’avons donc installé dans un angle de notre chambre, avec quelques coussins contre les murs à hauteur de la tête, et une couverture au sol, pour éviter les bobos en cas de chute.

Nous l’y avons fait dormir seulement pour les siestes dans un 1er temps, pour qu’elle s’habitue en douceur, puis avons testé une nuit, qui n’a pas été concluante, non pas à cause du concept, mais plutôt à cause du fait que depuis ses 4 mois, Liv était extrêmement agitée dans son sommeil et avait besoin de papouilles pour s’apaiser, l’avoir à portée de main était donc plus simple pour nous.


2ème essai : matelas au sol dans notre chambre à 5,5 mois

Aux alentours de ses 6 mois, les nuits n’étaient pas plus calmes, nous avons tout de même réessayé de la passer sur son matelas au sol… Pas de souci de son côté à elle mais toujours des nuits agitées qui nous épuisaient nous. Et elle finissait bien souvent sa nuit dans notre lit…


3ème essai : lit au sol dans sa chambre à 6 mois

Et puis, un matin de grande fatigue, j’ai fait part du problème sur Instagram, et beaucoup de Mamans m’ont dit que lorsqu’elles avaient passé leurs bébés dans leurs propres chambres, les nuits étaient devenues plus calmes. Ça me semblait fou mais finalement je me suis dit que l’on avait rien à perdre à essayer, on se sentait enfin prêtes, et nous sommes dit que si Liv n’avait pas l’air bien, nous ferions machine arrière.

Résultat bluffant : depuis Liv dort super bien… elle est au top dans sa petite chambre, ne montre jamais de signe de crainte ou de manque de notre présence, elle dort de manière bien moins agitée, et les nuits sont maintenant pour la plupart de nouveau complètes ! Je pense qu’elle était dérangée par nous, et nous par elle, le comble pour nous qui sommes plutôt dans une dynamique de maternage. Mais materner son bébé pour moi, c’est surtout respecter ses besoins et il semblerait que son besoin à elle ait été de dormir comme une grande :) 

L’endormissement y est même beaucoup plus facile maintenant. Avant, nous devions la bercer 10/15 minutes, alors qu’aujourd’hui nous la mettons dans son lit, allumons une lumière qui fait des dessins au plafond, son bruit blanc et restons à côté d’elle une dizaine de minutes pour l’aider à trouver le sommeil.


Du côté pratique

Le matelas 1 place adulte au sol n’était qu’un test pour voir si Liv aiderait au concept, mais je voulais un vrai lit pour elle dans sa chambre, respectant quelques critères :

- être un lit au sol bien évidemment

- ne pas être collé directement par terre mais laisser 1 ou 2 cm d’écart pour que l’air puisse circuler et qu’il n’y ait pas de problème d’humidité

- disposer d’une petite barrière latérale pour que Liv qui bouge énormément ne se retrouve pas par terre dès le début

- Ne pas coûter une fortune, car ce lit était encore pour nous un test et nous ne voulions pas investir des centaines et centaines d’euros.

Je vous le donne en mille, je n’ai pas trouvé, ou alors pas trouvé quelque chose qui pouvait m’être livré au Portugal.

Je me suis donc creusé un peu la tête pour trouver une solution.

Et j’ai fini par aller au plus simple (et au plus rapide car le temps pressait !) : Ikea.

Alors oui, confinement oblige je ne me suis pas pointée dans le magasin, mais ils proposaient des livraisons ultras rapides, et ça c’est cool.

J’ai donc trouvé un petit lit basique en bois avec sommier et un matelas assez ferme pour un bébé, disposant d’une petite barrière latérale.

Problème, c’était un lit sur pied. Alors j’ai trainé ma chère femme chez Leroy Merlin en lui disant « Choisis une scie, on va couper les pieds d’un lit », elle m’a regardé avec un air sceptique, mais elle s’est attelée à la tâche ! (ouf !)

Nous nous sommes donc lancées dans ces activités manuelles, et en sommes ressorties avec brio (hé hé !).

Le petit lit était monté, les pieds coupés, il ne manquait plus que mettre Liv dedans !

Petit rappel : on ne couche pas un bébé avec des draps/couvertures ! Mais avec une gigoteuse, pour éviter les risques d’étouffement. De la même manière : pas d’oreillers !


Petit rappel bis : avec ce type de couchage, il est bien évidemment nécessaire de sécuriser la chambre au maximum, et de retirer tout ce qui peut être dangereux, cassant, coupant. Pensez à protéger les coins des meubles et à mettre des caches prises.


Du côté des bénéfices

Mais pourquoi vouloir un lit au sol plutôt qu’un traditionnel lit à barreaux ?

- Pour favoriser l’autonomie de l’enfant, en lui permettant plus tard de pouvoir entrer et sortir de son lit seul

- Pour ne pas le contraindre en l’enfermant dans un petit espace à barreaux qui pour moi fait un peu prison

- Pour le mettre en confiance, et lui permettre de voir l’intégralité de sa chambre, ce qui est rassurant pour un petit

- Pour permettre au parent de se poser tranquillement avec son enfant pour l’endormissement par exemple.



À maintenant 9 mois, Liv dort toujours super bien dans son lit et dans sa chambre. Récemment, nous l’avons retrouvé quelques fois par terre, alors j’ai appliqué l’astuce d’une maman que j’avais entendu : acheter des frites de piscine et les placer tout autour du lit sous le drap housse. Cela crée un rebord psychologique pour le bébé, qui comme par magie ne se retrouve plus à l’extérieur de son lit ! Incroyable ! L’avenir nous dira si l’aventure du lit au sol était une bonne solution à long terme, en tout cas pour le moment, nous sommes toutes les trois conquises !


Et quand on part en voyage ? 

La question s'est rapidement posée car nous bougeons souvent, et hors de question pour nous de la mettre dans un lit parapluie. J’avais pensé à un petit matelas pliable, mais ils sont vraiment tout petits, et pas tops… Et puis à force de chercher, je suis tombée sur un lit tente, qui se plie hyper facilement et ne prend pas de place, et qui en plus, se ferme avec des aérations et une moustiquaire (top pour nos déplacements futurs, on l’espère, dans des pays tropicaux !), il est aussi doté d’un matelas autogonflant assez épais. J’attends de le recevoir et de le tester lors de notre prochain déplacement : une semaine à Lisbonne en Septembre !

Je vous laisse le lien sur Amazon ici (attention il existe deux tailles, celle-ci est la plus grande qui est utilisable jusqu’à 4,5 ans environ, une autre plus petite est ok jusqu’à 2,5 ans).


A très vite !

REJOIGNEZ MA LISTE D'ABONNÉS

  • Instagram

© 2020 par Léa & Capucine - Mentions Légales

  • Noir Icône Instagram