• Léa

Porter son bébé : retour d’expérience et conseils de pro

Aujourd’hui, j’aimerais aborder ce thème qui me tient tant à coeur : le portage des bébés et des bambins. Si j’étais à peu près convaincue des bienfaits du portage durant ma grossesse, j’en suis vraiment devenue persuadée une fois Liv entrée dans nos vies... et je n’aurais jamais pensé la porter encore aujourd’hui, à deux ans passés, alors que je suis un petit gabarit et pas spécialement musclée (et oui...).


Je vous propose de vous partager notre expérience du portage en tant que famille, et de donner la parole à Aurélia, monitrice de portage, qui tout au long de l’article vous prodiguera ses conseils de pro !



A la naissance de notre fille et les premiers mois

Nous avions anticipé et nous étions procuré une écharpe de portage extensible durant ma grossesse. Nous avions tenté d’apprendre par nous-même un nouage simple, qui pourrait convenir à un nouveau né. Durant les premières semaines de vie de Liv, nous avons tenté ce nouage, et cela ne semblait pas lui convenir du tout... Nous nous sommes aperçues qu’elle souffrait d’un reflux interne et que lorsqu’elle se sentait trop serré, elle n’était pas bien.


Une merveilleuse personne que nous avons rencontré à Porto (coucou Emi !), et qui se trouve être monitrice de portage, nous a grandement aidé en nous apprenant d’autres nouages, qui convenaient beaucoup mieux à notre fille. Nous pouvions enfin la porter !


Mais à l’usage, faire et défaire cette grande écharpe n’était pas l’option la plus simple pour nous. Nous avons alors décidé d’opter pour une écharpe Studio Romeo (elle ne fait souvent pas l’unanimité au sein du monde du portage !). Elle se présente sous forme de deux bandeaux, que l’on croise et au milieu duquel on peut installer son bébé. C’était top en portage d’appoint, mais nous prenions garde à toujours sécuriser la tête de Liv, car ce type de portage est moins enveloppant qu’une écharpe. En tout cas, c’était l’accessoire indispensable pour la maison mais aussi pour nos sorties au restaurant si Liv devenait difficile à calmer et avait besoin de proximité.


Avec un peu de recul, je pense que la solution parfaite aurait été un sling, et si j’avais un deuxième (ce qui n’arrivera probablement jamais !), c’est pour cette option que j’opterais !


Vous pouvez par exemple retrouver de très beaux slings par ici, chez Limas Baby, mais également des écharpes de portage.


Je laisse Aurélia vous en dire plus sur les portages recommandés pour les nouveaux-nés et les bébés de quelques mois :

En comparaison aux autres primates, les bébés humains naissent immatures. Ils sont dans l'incapacité de se déplacer, de se nourrir ou bien encore de se protéger des dangers, seuls.

Ils vont continuer leur croissance hors utérus, au chaud contre leurs parents notamment pendant cette période de transition qu'on appelle le 4° trimestre.


Porter son bébé est donc la réponse à ses besoins physiologiques. Pour nous permettre confort et mains libres, nous retrouvons aujourd'hui différents moyens de portage.

Pour les petitous, l'écharpe et le sling seront les moyens de portage les plus adaptés. Le serrage pli par pli de leur tissu permettra le meilleur maintien possible pour le dos du nouveau-né.


Le sling est une écharpe courte sur laquelle est cousue 2 anneaux, qui s'installe sur l'épaule du porteur. C'est un moyen de portage qui peut paraître simple d'utilisation, mais comme tout moyen de portage, il demande des apprentissages et de l'entrainement pour être maîtrisé.


Dans les écharpes, vous pourrez trouver l'extensible, un vrai petit bijou pour le nouveau-né, qui lui offrira un cocon. L'utilisation de cette écharpe sera par contre limité dans le temps, jusqu'aux 7-8kg de bébé et peut ne pas convenir à tous, notamment à ceux souffrant de reflux.


Vous trouverez également l'écharpe tissée, un investissement sur le long terme. Vous pourrez l'utiliser de sa naissance jusqu'à qu'il ne veuille plus être porté.


Bon à savoir : chaque écharpe a ses propres nouages. Il peut être donc intéressant de suivre un atelier avec une monitrice afin de trouver celui qui conviendra à votre couple porteur/porté.



Aux alentours de ses 6/8 mois jusqu’à ses deux ans

Lorsque Liv a commencé à être un peu plus lourde, nous avons voulu trouver un moyen de portage un peu plus adapté et avons donc opté pour un porte bébé physiologique (un préformé). Nous nous en sommes énormément servi depuis ! Nous en avons eu plusieurs selon les périodes de sa vie et nos besoins.


Nous avons ensuite commencé à la porter dans notre dos, lui offrant une nouvelle fenêtre sur la vie qui l’entourait ! Mais aussi un endroit où se reposer et faire la sieste, bien installée dans le dos de ses mamans.


Le fait de la porter a été complètement adapté à notre mode de vie et je pense que nous nous serions privées toutes les trois de nombreux beaux moments si nous n’avions eu aucun moyen de portage.


Nous l’utilisions particulièrement dans ces situations :


  • Lors de nos voyages, pas de poussette, seulement un portage (moins de bagages et les mains libres !)

  • Dans l’avion, lorsque Liv avait besoin d’être rassurée ou endormie, ou encore à l’entrée et à la sortie pour qu’elle soit en sécurité contre nous, et que nous puissions avoir les mains libres

  • Au supermarché, lorsque nous devions faire des courses rapides

  • En forêt, sur la plage, dans la jungle, à la campagne... dans tous les endroits où faire circuler une poussette n’était pas possible, le portage nous a sauvé et permis de continuer d’explorer chaque endroit que nous voulions découvrir !

  • A la maison, quand Liv vivait une journée difficile (dents, fièvre, problèmes de sommeil), nous pouvions la réconforter autant qu’elle le voulait sans avoir à la poser mais en ayant les mains libres.


Aurélia vous explique d’ailleurs les bienfaits du portage :

Effectivement, la chaleur et la position qu'offre le portage physiologique va avoir un effet apaisant sur bébé. Les maux de bébé s'en retrouvent soulagés (pleurs, reflux, coliques, régulation de sa température...). Le contact rapproché favorisera également la mise en place de l'allaitement, et l'attachement entre bébé et ses parents. Il est aujourd'hui démontré, que les bébés ont besoin de cette réassurance qu'offre le portage, pour acquérir une autonomie en toute confiance.


L'arrivée d'un enfant peut bouleverser la vie de ses parents. De nouvelles habitudes vont se mettre en place, de nouveaux repères vont devoir être trouvés. Pouvoir porter votre enfant sans vous faire mal au dos, en ayant les mains libres tout en répondant à ses besoins : le portage va devenir votre meilleur allié.



Aujourd’hui ...

A l’heure où j’écris cet article, Liv a deux ans (et trois mois !) et je la porte toujours. Plus à la maison, mais lorsque nous voyageons ou que nous partons en balade. Les portages se font moins longs maintenant qu’elle fait 13kg mais j’y arrive toujours, et je n’en suis pas peu fière !

Je ne sais pas quand s’arrêtera cette aventure, mais je suis déjà ravie d’avoir vécu ces deux années telle une maman kangourou, et d’avoir permis à notre fille de se sentir apaisée, en sécurité et toujours proche de nous.


Je ne peux qu’inciter les futurs parents à s’intéresser au portage de près, à prendre le temps de rencontrer une monitrice de portage pour trouver la solution la plus adaptée à sa propre famille, et à apprendre les bases du portage physiologique, pour que parents et enfants se sentent bien.


Le porte-bébé préformé que nous utilisons actuellement ici.


Le mot de la fin pour Aurélia, qui vous donne des pistes sur le portage des bambins :

Pour les bambins, vous retrouverez les moyens de portage évoqués précédemment :

  • L'écharpe tissée avec des nouages particulièrement adaptés au poids d'un bambin

  • Le sling, surtout pour du portage d'appoint. Son asymétrie peut engendrer des tensions dans le haut de votre corps. On privilégiera alors un moyen de portage avec une bonne répartition du poids de bébé pour du portage long.


Vous pourrez trouver également d'autres moyens de portage :

  • Le meï-taï : Un porte bébé chinois composé d'un grand carré de tissu d'écharpe et de 4 pans déployables pour le nouer.

  • Le préformé (dit familièrement porte-bébé). A ce jour, en France, aucun cadre juridique ne régit la vente des préformés. Vous pouvez donc trouver en magasin un porte-bébé dit " physiologique" et adapté " de la naissance à 3 ans" et qu'il ne le soit absolument pas.


Dernier point et pas des moindres : comment savoir alors si mon porte-bébé est adapté à mon couple porteur/porté ? Rien ne vaudra jamais un essai auprès d'une monitrice, mais pour vous aider, voici un petit mémo sur le portage physiologique !



Merci à Aurélia pour toutes ces informations précieuses et si intéressantes ! Si vous souhaitez aller plus loin à ce sujet, n’hésitez pas à la contacter sur son compte Instagram @aurechamae_pro, sur son site web aurechamae.com ou par email.


& Merci à Limas Baby qui nous a permis de découvrir leur porté bébé Limas Flex à l’occassion de notre dernier voyage !


A très vite !

337 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout