• Léa

Les différentes techniques de PMA

Mis à jour : oct. 5

Je synthétise pour vous les différentes techniques de PMA. Pour y voir un peu plus clair et vous aider dans votre projet bébé !


PMA, IAD, FIV, ROPA... Si vous êtes complètement perdue au milieu de tout ces termes, alors cet article est fait pour vous ! Je décrypte pour vous ces acronymes et les techniques qui sont cachées derrière... Allez, vous allez voir, c'est facile !


Disclaimer : quand j'aborde le sujet de la PMA, je le fais à destination des couples de femmes et des femmes seules souhaitant accéder à la maternité, sans problème d'infertilité particulier #pmapourtoutes  



L'IAD ou Insémination Artificielle avec Donneur

L'insémination artificielle est la technique de PMA la moins invasive et aussi la moins chère, elle est préconisée pour les femmes sans problème particulier, de moins de 35 ans.


Elle consiste à injecter une paillette de sperme directement dans l'utérus, en passant par le col de l'utérus à l'aide d'une longue seringue très fine.

Cette méthode n'est pas douloureuse, parfois seulement un peu désagréable, et l'acte en lui-même est très rapide. Il suffit de rester les jambes en l'air pendant une vingtaine de minutes après, et c'est tout !


Avant de procéder à cette insémination, quelques examens préliminaires sont à réaliser pour s'assurer que cette procédure soit un succès :

- Un bilan sanguin de fertilité

- Une échographie pelvienne

- Une hystérosalpingographie


Une quuuuuoi ? Me direz-vous. Oui, nom barbare, pour acte barbare !


Cet examen n'est pas très agréable mais il est nécessaire pour vérifier que les trompes reliant vos ovaires à votre utérus soient bien débouchées, afin que l'ovule puisse bien y descendre et être fécondé par le sperme qui sera déposé dans l'utérus lors de l'insémination.


Techniquement, cet examen se fait sous radiographie, le gynécologue vous injecte un liquide de contraste sous pression dans l'utérus, en passant donc par le col de l'utérus, afin que ce liquide se propage jusque dans les trompes, et montre par contraste que tout circule bien... Parfois l'une des trompes, ou les deux, sont bouchées, et grâce à la pression avec laquelle le liquide est injecté, elles se débouchent !


Cet examen vaut donc la peine d'être vécu même si il est vrai que ce n'est pas une partie de plaisir. Prévoyez de ne pas travailler juste après pour pouvoir vous reposer. Courage !



La FIV ou Fécondation In Vitro

La fécondation in vitro est une méthode un peu plus complexe et plus coûteuse, elle est préconisée pour les femmes de plus de 35 ans ou ayant déjà eu plusieurs échecs d'IAD ou souffrant d'un problème médical particulier.


Il s'agit de récupérer, par une ponction, des ovules qui seront fécondés par du sperme en laboratoire. Si ils se développent correctement, cela donne "naissance" à des embryons, prêts à être réimplantés dans l'utérus.



La ROPA ou Maternité partagée

Cette technique s'adresse aux couples de femmes exclusivement et c'est une technique de FIV comme vu précédemment, elle est donc assez coûteuse. 


Disons que dans le couple, il y a Maman 1 et Maman 2, il s'agit donc de prélever chez Maman 1 des ovules, de les féconder avec le sperme d'un donneur, puis d'implanter un ou plusieurs embryons dans l'utérus de Maman 2.


Ainsi, l'une des mères est la mère biologique et l'autre est la mère porteuse, il y a donc un vrai partage de la maternité, et ça, c'est cool ! 



Voila pour les différentes techniques, je reviens bientôt avec d'autres articles au sujet des donneurs, du cadre légal, de l'adoption...


Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en commentaires ou sur Instagram : @leacr et si vous souhaitez vous lancer dans la fabuleuse aventure de la PMA au Portugal, contactez moi pour obtenir les coordonnées de notre clinique :)  


A très vite !


REJOIGNEZ MA LISTE D'ABONNÉS

  • Instagram

© 2020 par Léa & Capucine - Mentions Légales

  • Noir Icône Instagram