• Léa

Les avantages d'une PMA au Portugal

Dernière mise à jour : 24 sept. 2021

Si vous me suivez depuis un moment, vous n'aurez pas loupé mon engagement de faire découvrir aux couples de femmes et aux femmes célibataires en désir d'enfant la PMA au Portugal, je vous explique quelles sont mes raisons.


Quand je parle de la PMA au Portugal, je fais souvent face à des mines étonnées ! Et oui, niveau santé ici ce n'est vraiment pas le tiers monde, au contraire ! La technologie en matière de PMA y est très avancée, les infrastructures sont bien souvent neuves, les médecins sont tops et surtout humains, et la loi dans le pays est très ouverte à ce sujet là.


Disclaimer : je vais comparer le Portugal à l'Espagne ou la Belgique car ce sont les principaux pays de PMA que tout le monde connait, et qu'ainsi vous pouvez avoir un point de comparaison. Le Portugal n'a présenté que des avantages pour NOUS, mais je comprend parfaitement que d'autres couples aient pu trouver leur bonheur en Espagne ou en Belgique ! Il ne s'agit pas d'une compétition, seulement d'ouvrir le champ des possibles.


Voyons ensemble les avantages de ce pays en terme de PMA :


Le donneur

Le Portugal permet 3 solutions en terme de donneur.


La première est d'avoir recours à un donneur non-anonyme issu de la banque de la clinique, que cette dernière choisira pour vous, en se basant sur les critères que vous leur donnerez. Avantage par rapport à l'Espagne ou la Belgique : à partir de ses 18 ans, votre enfant pourra, s'il le souhaite, connaître ses origines.

Autre point important : au Portugal, un même donneur ne peut être "utilisé" que pour 8 familles maximum, c'est tout, et ce n'est pas le cas partout...


La deuxième solution, est d'avoir recours à un donneur de la banque de la clinique mais cette fois-ci anonyme. Il est encore possible au Portugal d'opter pour un donneur anonyme mais d'ici deux ans, ce ne sera plus autorisé. Dans ce cas, pas d'accès aux origines pour l'enfant devenu grand, et là aussi c'est la clinique qui choisit le donneur pour vous, selon vos critères.


La troisième possibilité est le recours à une banque de sperme internationale (telle que Cryos par exemple ou European Sperm Bank), où cette fois-ci vous pourrez choisir vous-même votre donneur selon les critères de votre choix et choisir également si vous souhaitez un donneur anonyme ou non, et de la même manière votre enfant pourra connaître ses origines à partir de ses 18 ans, seulement s'il le souhaite bien sur et seulement si vous avez opté pour le non-anonymat. Cette solution est celle qui vous laisse prendre toutes les décisions, mais il faut être à l'aise avec l'idée de "choisir" son donneur. C'est également la solution la plus coûteuse.


C'est donc au Portugal que la loi permet le plus de flexibilité par rapport au donneur, elle vous laisse le choix, et ça, c'est important.


Si vous vous posez des questions sur l'anonymat ou non des donneurs, je vous laisse un article qui traite du sujet ici.


Une stimulation douce

Au Portugal, si la patiente n'a pas de problème spécifique et que son âge le permet, la stimulation proposée est douce, sous forme de comprimés pendant quelques jours seulement. C'était l'un de mes critères, personnellement... je ne souhaitais pas subir de grosse stimulation hormonale sous forme de piqûres. Et ça fonctionne très bien, la preuve, au premier essai j'étais enceinte :)


• L'absence de tes